Centrafrique: cinq militaires français pourraient être radiés après une violente agression

12% des soldats seraient revenus de Centrafrique avec des troubles psychologiques.
 

Cinq soldats français vont être entendus ce jeudi par leur hiérarchie après avoir violemment agressé un vendeur de rue en Centrafrique. Pour tenter d'expliquer cet accès de violence, la défense des militaires invoque l'impact de l'opération Sangaris sur le mental des soldats.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    "J’ai vu quelques 200 soldats qui étaient relevés, qui sont arrivés en miettes, épuisés physiquement", confie Olivier Audibert-Troin, député (LR) du Var, et ce sont les policiers qui se disent épuisés par les missions qu’ils ont dû accomplir ce printemps dernier en France. J’espère que nos juges vont se rendre sur place en Centre Afrique pour se rendre compte des conditions de vie et de travail de nos soldats, j’espère aussi que nos soldats auront eux aussi 4 mois avec sursis comme les fous furieux d’arracheurs de chemises d’Air France, bien qu’ils ne soient pas syndiqués à la CGT !

Votre réponse
Postez un commentaire