Un hôpital de Médecins sans frontières à Bangassou, le 26 mai 2017
 

Le spectre des affrontements entre chrétiens et musulmans plane toujours en Centrafrique, alors que la force Sangaris a quitté le pays en octobre 2016. A Bangassou dans l'est du pays, les Casques bleus ne peuvent contenir les affrontements, un massacre le 13 mai dernier ayant fait plus de 100 morts.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire