× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Une patrouille militaire égyptienne à la recherche des débris du vol Paris-Le Caire, disparu en Méditerranée dans la nuit de mercredi à jeudi.
 

Un avion de la compagnie EgyptAir reliant Paris au Caire avec 66 personnes à bord, dont 30 Égyptiens et 15 Français, s'est abîmé jeudi en Méditerranée après avoir disparu des écrans radar pour une raison encore indéterminée. Le point sur ce que l'on sait. 

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Crusader30
    Crusader30     

    Dans l’immédiat on ne sait rien du tout ...

    On recherche et on émet des hypothèses.....

    Et pour récupérer les morceaux à - 4000 mètres , bien le bonjour ...il faudra des mois voire des années.....

    Bon courage à vous tous les chercheurs et techniciens

    Pensées émues au familles de victimes et victimes

  • 13bien84aussi
    13bien84aussi     

    Il va bientôt nous dire que
    ÉgyptAir Va mieux !!!
    Mon soutien aux familles des victimes !!

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    coms .....

    Henry Gauland
    Henry Gauland      (réponse à pierrot14520)

    Disparu pierrot comme l'avion. ....

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    Ce que l'on sait, c'est que l'on ne sait rien ....

  • AgentK3
    AgentK3     

    On sait qu'il y avait 1 saoudien, 2 Irakiens, 1 soudanais et heu... ah oui et 1 belge... toutes des personnes à risque
    et surtout pas d'amalgame mais du coté d'Aéroport de Paris ça craint vraiment...

  • Black knights
    Black knights     

    Ou du personnel radicalisé. Deux crash sur la même compagnie, dans les même circonstances c est bizarre quand même.

    kalispera
    kalispera      (réponse à Black knights)

    Ou une tentative de détournement qui aurait mal tourné

    Crusader30
    Crusader30      (réponse à kalispera)

    pure hypothèse ...........

  • pierrot14520
    pierrot14520     

    Pas plus que tout ce qui a été dit en boucle !!
    Si ce n'est que le Nautile aura de nouveau une mission si tout est au fond ...

Votre réponse
Postez un commentaire