Beppe Grillo et Luigi di Maio le 2 mars sur la Piazza del Popolo, à Rome.
 

10 ans après sa création, ce mouvement de protestation est devenu un parti politique populiste opaque prônant démocratie numérique et rejet de la vieille classe politique. Il est arrivé en tête des élections générales avec 32% des voix. 

Votre opinion

Postez un commentaire