Titre
 

Le préfet s'est excusé ce vendredi au nom des policiers, auprès des blessés durant la journée du référendum interdit par le gouvernement de Madrid. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire