× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
L'inspecteur Kevin Hyland s'adresse aux medias devant Scotland Yard à Londres le 21 novembre.
 

L'homme et la femme suspectés d'avoir retenu trois femmes comme esclaves pendant 30 ans sont d'origine indienne et tanzanienne annonce la police britannique.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Jean pierre Lacoste
    Jean pierre Lacoste     

    L'esclavagisme a toujours existé dans ces pays là et je pense qu'il serait temps de relire l'histoire avec une vision un peu moins orientée.Ce que l'on peut reprocher aux occidentaux c'est d'en avoir fait une forme de commerce,mais il faut garder à l'esprit qu'en Afrique,par exemple,c'était tout à fait normal et ,la preuve,actuellement cela continue

  • Le maquis de Grandrupt
    Le maquis de Grandrupt     

    En réalité, la nationalité ne nous interesse que très peu dans cette tragédie. Nous, simple citoyens travailleur, aurions préférés connaitre le statue sociale des responsables! serait ce des ouvriers? des chômeurs? des pauvres manipulant encore plus pauvres? de plus , savoir quel est le type d'entourage de ces personnes? car à moins de vivre totalement retiré et sans jamais recevoir personnes, leurs proches ne pouvaient rien savoir ( ou leurs invités) ! alors savoir qu'ils sont indiens, est largement plus important que de savoir que les esclavagistes faisaient parti du patronnat, de la politique, ou encore de cette société de lord, sir et cie! non?

  • calentita
    calentita     

    Ne pas oublier qu'Alger à été la capitale de l'esclavage jusqu'en 1830 et spécialisée dans l'esclavage des noirs. Voir sur "google".

  • keops
    keops     

    vous voyez taubira ce ne sont pas comme vous dite les esclavagiste blancs mais bien ceux que vous voulais toujours proteger et pour moi vos langages sur l esclavage sont bien du pure racisme anti blancs

Votre réponse
Postez un commentaire