La ministre des Armées Florence Parly et le chef d'État Major des Armées, le général François Lecointre, lors de la conférence de presse concernant la libération de quatre otages au Burkina Faso le 10 mai 2019
 

En lançant une opération pour délivrer deux otages français au Burkina Faso, l'armée française a découvert que deux autres personnes étaient captives, une otage américaine et une otage sud-coréenne.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire