× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
De jeunes Burkinabè devant le Parlement incendié, jeudi 29 octobre, à Ouagadougou.
 

Alors que la capitale burkinabè, Ouagadougou, a été le théâtre de violences jeudi, l'armée a annoncé la dissolution du gouvernement et de l'Asemblée et instauré un couvre feu. De son côté, le président contesté Blaise Compaoré s'accroche au pouvoir. Que peut-il se passer dans les prochaines heures?

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • rowl
    rowl     

    Il se réveillent 27 ans après ???

  • Jmiswing
    Jmiswing     

    Non mais c'est l'Afrique... Le pouvoir a toujours été une question dificile là-bas...

    LE VIEUX PORC DE MARSEILLE
    LE VIEUX PORC DE MARSEILLE      (réponse à Jmiswing)

    les burkinabes sont ravis
    ils crient tous : CHIC . ENFIN DE LA VIANDE

  • Jean Aimarre 2.0
    Jean Aimarre 2.0     

    Et en France ? Hollande,peut-il rester au pouvoir ???

    seb
    seb      (réponse à Jean Aimarre 2.0)

    vos comparaisons font peines à lire.

Votre réponse
Postez un commentaire