Patrouille de police à Ouagadougou (illustration)
 

Les attaques, attribuées à des groupes jihadistes, contre les églises ou des religieux chrétiens se sont multipliés ces derniers mois au Burkina.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire