Brésil: sur Instagram, elle diffuse les photos de son agression afin de lutter contre les violences conjugales
 

Interpellé, l'agresseur a été remis en liberté en l'échange d'une caution de 60.000 dollars. 

Votre opinion

Postez un commentaire