La présidente du Brésil Dilma Roussef, lors du sommet du Mercosur en Argentine, le 17 décembre 2014.
 

Votre opinion

Postez un commentaire