Lula, le 24 janvier 2018.
 

Ce mercredi, trois juges ont reconnu coupable l'ancien président brésilien de corruption et blanchiment, et ont alourdi sa peine de prison à 12 ans. 

Votre opinion

Postez un commentaire