Brésil: "Je n'ai commis aucun crime", lance Dilma Roussef face au Sénat

Mis à jour le
Brésil: "Je n'ai commis aucun crime", lance Dilma Roussef face au Sénat
 

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a prononcé un ultime discours au Sénat, ce lundi, dans le cadre de son procès en destitution. Face aux sénateurs, la dirigeante s'est dite victime d'un procès "injuste et arbitraire". Son éviction de la présidence pourrait intervenir mardi ou mercredi. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • 109600
    109600     

    N'oublie pas de rendre le pognon en partant et passe l'info à ton camarade Lula.

Votre réponse
Postez un commentaire