Photo d'illustration de prisonniers dans un établissement pénitentiaire brésilien
 

Sans l'intervention des forces de l'ordre, il y aurait pu y avoir plus de 200 victimes, déclarent les autorités locales.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire