bouteflika
 

Une lettre signée d'Abdelaziz Bouteflika a été lue à la télévision algérienne ce dimanche. S'il sera bien candidat à la présidentielle du 18 avril, il promet, en cas de réélection, de ne pas finir son mandat mais de se retirer, au contraire, à l'issue d'une présidentielle anticipée. 

Votre opinion

Postez un commentaire