homme
 

Un mystérieux train vert, flanqué de bandes jaunes, a enflammé les imaginations en Asie ces dernières heures. Arrivé à Pékin lundi, d'où il est reparti ce mardi, transportait-il, pour la première fois à l'étranger, le dictateur nord-coréen Kim Jong-un? Tout porte à le croire, selon les observateurs et la description de ce train, ingrédient essentiel de l'histoire de la dynastie communiste. 

Votre opinion

Postez un commentaire