Mis à jour le
Des réfugiés obligés de quitter le camp de secours fermé par les autorités birmanes
 

La junte militaire en Birmanie filtre toujours l’acheminement de l’aide internationale. La moitié des sinistrés n’y ont pas accès.

Votre opinion

Postez un commentaire