BFMTV

Bangkok: elle se suicide en se jetant dans la fosse aux crocodiles

Le drame s'est produit vendredi après-midi dans la ferme aux crocodiles de Samut Prakan, attraction dominicale familiale populaire, à moins d'une heure de Bangkok.

Le drame s'est produit vendredi après-midi dans la ferme aux crocodiles de Samut Prakan, attraction dominicale familiale populaire, à moins d'une heure de Bangkok. - Nelson Almeida - AFP

Une femme de 65 ans s'est tuée en se jetant dans un bassin rempli de crocodiles dans une ferme-zoo de la région de Bangkok, populaire auprès des familles thaïlandaises, a-t-on appris mardi auprès de la police.

Une femme de 65 ans a mis fin à ses jours dans une ferme-zoo de Thaïlande, près de Bangkok, en se jetant dans une fosse aux crocodiles. 

Le drame s'est produit vendredi dans un grand bassin contenant plusieurs centaines de crocodiles, surmonté d'une promenade depuis laquelle les visiteurs peuvent nourrir les reptiles de carcasses de poulets accrochées au bout de cannes à pêche.

"Sa soeur a dit que la victime souffrait de stress et de dépression ces derniers jours", a déclaré un responsable de la police de la région de Samut Prakan, le colonel Preecha Iam-nui.

"Une palissade de bois d'environ un mètre de haut"

Le clou de cette ferme-zoo est un show de crocodiles où des dresseurs mettent leur bras ou leur tête dans la gueule des animaux, avant de les saisir dans leurs bras, lors d'un spectacle intitulé "Crocodile Wrestling Show".

Le directeur du zoo, Charron Yongprapakorn, a assuré que ses employés avaient immédiatement prévenu la police. "Nous avons fait notre possible en installant de hautes barrières, un système de télésurveillance et une patrouille de sécurité", a assuré le responsable à la télévision thaïlandaise, alors que la promenade au-dessus du bassin n'est équipée que d'une palissade de bois d'environ un mètre de haut.

Les normes de sécurité, dans les parcs animaliers comme sur les ferries, ne sont que rarement respectées en Thaïlande, où sont organisées des séances-photo pour les visiteurs avec des tigres ou des crocodiles.

M. P. avec AFP