Le président syrien Bachar al-Assad en janvier 2014.
 

Dans un entretien à l'hebdomadaire "Paris-Match", le président syrien Bachar al-Assad estime que les frappes menées contre le groupe Etat islamique en Syrie ne sont pas efficaces et n'ont rien changé à la situation.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • AgentK3
    AgentK3     

    On doit leur balancer des fleurs, bâtiment par bâtiment, alors que nous avons des bombes bien plus puissantes...

  • Grincheux
    Grincheux     

    la vérité, c'est qu'il ne faut pas trop affaiblir Daesh car il faut maintenir la pression contre Assad ....

Votre réponse
Postez un commentaire