Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, a ouvert la porte au versement de compensations à la Russie par la Turquie, à la suite de l'affaire concernant un avion russe abattu par la chasse turque. (Photo d'illustration)
 

La Turquie est prête "si nécessaire" à verser des compensations à la Russie pour l'avion russe abattu par la chasse turque lors d'une mission en Syrie, l’année dernière.

Votre opinion

Postez un commentaire