× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le président iranien Hassan Rohani pendant une réunion à Téhéran, le 8 janvier 2020
 

Près d'une semaine après le crash d'un Boeing 737, abattu par erreur par un missile iranien sur son territoire, Hassan Rohani a assuré qu'un tribunal spécial serait formé par le système judiciaire pour "punir" les responsables. La catastrophe a fait 176 victimes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire