Mis à jour le
boko haram satellite nigeria amnesty international
 

La secte islamiste mène depuis le 3 janvier une vague d'offensives meurtrières dans le nord-est du pays, qui a entraîné la mort d'au moins 2.000 personnes et la destruction de plusieurs villages. Parce qu'il est extrêmement dangereux de s'y rendre, Amnesty International a trouvé le seul moyen de se faire une idée précise des dégâts: la photo satellite. Le résultat est effrayant.

Votre opinion

Postez un commentaire