000_1772D4.jpg
 

La nouvelle indigne les associations, qui y voient une preuve de plus de la gestion chaotique de la crise migratoire par le gouvernement.

Votre opinion

Postez un commentaire