insta-2.jpg
 

Tous les jours, une jurée australienne, convoquée à un procès jugeant un homme accusé du meurtre d'une jeune femme, racontait ses états d'âmes sur le site Instagram. Une indiscrétion qui a failli entraîner l'annulation de la procédure.

Votre opinion

Postez un commentaire