BFMTV

Australie: une espèce rare de limace rose a survécu aux feux

BFMTV

Ces limaces à la couleur surprenante ont survécu en se "retirant dans des crevasses", selon Frank Köhler, spécialiste des mollusques.

Une espèce de limace rose fluorescente, vivant sur le mont Kaputar de Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, a survécu aux incendies ayant pourtant ravagé la majeure partie de son habitat, rapporte le Guardian ce mardi.

Le mont Kaputar abrite au moins 20 espèces uniques au monde de limaces et escargots, dont trois sont carnivores. Dans cette région, les incendies ont brûlé plus de 18.000 hectares de terres. Malgré ces dégâts, les rangers du service des parcs nationaux ont repéré une soixantaine de limaces roses après de fortes pluies dans cette zone. 

90% de l'espèce a disparu

Elles auraient survécu en se "retirant dans des crevasses", selon Frank Köhler, spécialiste des mollusques, interrogé par le Guardian. Mais selon lui, environ 90% de l'espèce, qui vit également dans l'écorce des arbres, a disparu sous les flammes.

Il faudrait environ cinq ans pour que l'espèce se remette de ces incendies, selon l'expert. Un rétablissement qui sera beaucoup plus long pour les escargots, "car leur durée de vie est plus longue et qu'ils se reproduisent moins", affirme Frank Köhler, qui souhaite alerter sur la situation.

"Le fondement de notre écosystème" 

"Les limaces et les escargots sont le fondement de notre écosystème", "le financement dans la recherche et la conservation de ces espèces n'est pas assez représentatif", déplore le spécialiste. 

Ces espèces, vivant au sommet de la montagne, connaissent par ailleurs des difficultés à s'adapter au réchauffement climatique.

"Elles ne pourront pas se déplacer plus haut pour échapper à l'augmentation des températures", alerte Frank Köhler.

Le parc national du Mont Kaputar reste fermé aux visiteurs jusqu'au 28 février. 

Alexandra Jaegy