× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
L'opposante et prix Nobel de la paix birmane Aung San Suu Kyi, le 24 octobre 2015 à Rangoun.
 

PORTRAIT -  Cinq ans jour pour jour après sa libération de résidence surveillée, Aung San Suu Ki permet à son parti, autrefois interdit par la junte militaire, d'accéder aux responsabilités. Pour les Birmans, elle incarne tous les espoirs.

Votre opinion

Postez un commentaire