BFMTV

Au moins 56 morts et 600 blessés après un séisme en Chine

Vue aérienne de maisons détruites dans le comté de Luchan. Selon la presse officielle, un séisme de 6,6 degrés de magnitude a fait au moins 56 morts et plus de 600 blessés samedi dans le Sichuan, province du sud-ouest de la Chine. /Photo prise le 20 avril

Vue aérienne de maisons détruites dans le comté de Luchan. Selon la presse officielle, un séisme de 6,6 degrés de magnitude a fait au moins 56 morts et plus de 600 blessés samedi dans le Sichuan, province du sud-ouest de la Chine. /Photo prise le 20 avril - -

PEKIN (Reuters) - Un séisme de 6,6 degrés de magnitude a fait au moins 56 morts et plus de 600 blessés samedi dans le Sichuan, province du sud-ouest...

PEKIN (Reuters) - Un séisme de 6,6 degrés de magnitude a fait au moins 56 morts et plus de 600 blessés samedi dans le Sichuan, province du sud-ouest de la Chine, rapporte la presse officielle.

L'épicentre a été localisé à Ya'an, dans le conté de Lushan, à 12 km de profondeur, selon le centre américain de veille géologique (USGS), qui a parlé dans un premier temps d'une magnitude de 7. En 2008, un séisme de 7,9 avait fait 70.000 morts dans cette région.

La secousse de samedi, enregistrée à 08h02 (00h02 GMT), a été ressentie fortement à Chengdu, chef lieu de la province, qui se trouve à 140 km, et dans les provinces voisines. Elle a été suivie de nombreuses répliques, dont la plus violente a atteint 5,1 degrés.

Selon l'agence Chine nouvelle, au moins 56 décès ont été confirmés, la plupart dans la ville de Lushan, où l'électricité et l'eau ont été coupées. D'autres médias officiels parlent de 600 blessés, dont plusieurs dizaines dans un état grave.

Le président Xi Jinping et le Premier ministre Li Keqiang ont promis que tous les efforts seraient mis en oeuvre pour secourir les victimes.

L'armée a dépêché 2.000 hommes sur les lieux du sinistre, précise Chine nouvelle. Selon la chaîne publique CCTV, seuls les véhicules des services de secours sont autorisés à pénétrer à Ya'an. Peuplée d'un million et demi d'habitants, la ville est considérée comme le berceau de la culture du thé. Elle abrite l'un des principaux centre de protection du panda géant.

Ben Blanchard, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français