Au Brésil, le "super-flic" de Rio soupçonné d'avoir touché des pots-de-vin pendant sept ans

José Mariano Beltrame, photographié en octobre 2016, alors qu'il était secrétaire à la Sécurité de l'Etat de Rio de Janeiro.
 

Au Brésil, l'ancien secrétaire à la Sécurité de l'Etat de Rio de Janeiro, qui bénéficiait d'une image d'homme intègre auprès des habitants, est sous le coup d'accusations de corruption.

Votre opinion

Postez un commentaire