× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, le 19 février 2017.
 

Mercredi, après la double attaque perpétrée à Téhéran et revendiquée par Daesh, le président américain avait estimé que ceux qui soutiennent "le terrorisme" s'exposent à en être "victime", provoquant la colère de l'Iran. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • pierre francois
    pierre francois     

    Sur ce coup là; je fais plus confiance aux iIanien qu"a Trump

  • Mark Watts
    Mark Watts     

    Il est vraiment stupide ce Trump

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Isoler des pays et s’entêter à les provoquer au lieu de tenter le dialogue constructif, ce n'est pas très professionnel de la part d'un président de démocratie.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Daech est 1000 fois plus proche des Saoudiens que des Iraniens.

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Faudrait que quelqu'un explique à Trump pourquoi il y'a peu de chances que des Chiites purs et durs aient financé ou entrainé les extrémistes sunnites qui s'inspirent du salafisme et wahabisme saoudien sunnite.

  • ksven
    ksven     

    Si la déclaration de Trump est fondée, alors les USA qui ont armé 100000 combattants du djihad en Afghanistan à partir de juillet 1979, si on se fie aux déclarations de Zbiniew Brzezinski, n'ont qu'à s'en prendre à eux-mêmes pour les attentats du 11 septembre. Correct?

Votre réponse
Postez un commentaire