Des ouvriers étaient déjà à pied d'œuvre pour réparer les dégâts mercredi matin.
 

A l'aéroport Atatürk d'Istanbul, tout est fait pour effacer au plus vite les stigmates de l'attentat qui a fait au moins 36 morts mardi soir.

Votre opinion

Postez un commentaire