Mis à jour le
La police de Copenhague mobilisée après les fusillades qui ont endeuillé le Danemark, samedi 14 février 2015.
 

La police danoise cherche à connaître les motivations de l'auteur présumé des deux fusillades de Copenhague, un jeune homme né au Danemark et fiché pour actes de délinquance. Son mode opératoire rappelle celui des attaques de Paris et ravive la crainte du terrorisme en Europe.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • al Azar
    al Azar     

    j'ai apostasié devant la barbarie bestiale des islamo-fascistes souillant l'humanité !

  • sansandre
    sansandre     

    ha bon ! je croyais qu'ont étaient toujours en alerte attentat.La vigilance retombe bien vite.

  • BJP
    BJP     

    "Attentats" lamentables et condamnables... Il ne faudrait pas toutefois que ces drames viennent camoufler les autres et tristes réalités de ce bas monde et surtout que cela ne serve pas pour certains politiques à maintenir un certain regain de notoriété !!!!

Votre réponse
Postez un commentaire