Theresa May, le 4 juin 2017.
 

Au lendemain de l'attentat perpétré en plein centre de Londres, la Première ministre britannique a dénoncé l'idéologie islamiste, qu'elle a qualifiée de "perversion". 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire