Attaque chimique présumée en Syrie: Philippe pointe la "responsabilité" des alliés de Damas

Edouard Philippe
 

Le Premier ministre Edouard Philippe a estimé ce mardi que les alliés de Damas ont "une responsabilité particulière" dans l'attaque chimique présumée en Syrie.

Votre opinion

Postez un commentaire