Mis à jour le
Le président russe Vladimir Poutine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, le 5 avril 2018 à Moscou.
 

La Russie accuse les Etats-Unis d'"énoncer des verdicts sans aucune enquête" après l'attaque chimique présumée en Ghouta orientale, que plusieurs pays occidentaux imputent au régime syrien. 

Votre opinion

Postez un commentaire