Astrid Betancourt : « les opérations militaires prennent le pas sur la médiation »

La libération des 3 otages des FARC annoncée la semaine dernière est retardée par des opérations armées contre la guérilla. La soeur d'Ingrid Betancourt fait part de son inquiétude.

Votre opinion

Postez un commentaire