La Vietnamienne Thi Huong (c), accusée de l'assassinat du demi-frère du dirigeant nord-coréen, est escortée par la police malaisienne après une brève apparition devant le tribunal de Sepang, le 13 avril 2017
 

Une indonésienne et une Vietnamienne, soupçonnées d'avoir assassiné Kim Jong-Nam, le demi-frère de Kim Jong-Un, le dictateur nord-coréen, ont été présentées à un tribunal indonésien.

Votre opinion

Postez un commentaire