En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Bachar al-Assad
 

Lundi, Bachar al-Assad le président syrien, s'en est pris à la France, l'accusant de "soutien au terrorisme", quelques jours après les déclarations de Paris, accusant Damas d'avoir fait obstruction aux pourparlers de paix de Genève.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Je n'en serai pas étonné, après tout la coalition à armée Daesh. Mais le mieux c'est qu'Assad présente des preuves de ce qu'il avance, qu'il fasse éclater la vérité, s'il est sûr de la détenir.

  • Esmeralda
    Esmeralda     

    Le Drian et Macron prétendent avoir leur mot à dire dans ces négociations, ils parlent beaucoup mais ce sont les actes qui comptent pas les paroles. Si accord il va y avoir cela se fera entre américains et russes et la France suivra le train. Qu'on arrête de nous faire croire que la France a joué un rôle important dans ce conflit, elle a pris le train en marche,

  • Esmeralda
    Esmeralda     

    Macron et Le Drian ont beau crier haut et fort mais ils ne pèsent pas dans les négociations car Hollande avec son entêtement à vouloir la tête d'Assad s'est trouvé hors circuit. Il y a trop d'interlocuteurs avec des intérêts divergents pour négocier, Il faudrait un miracle pour qu'ils s'entendent. Si un jour accord il y a ce sera entre Etats Unis et Russie et la France suivra gentiment, pas le choix. Faudrait arrêter de nous prendre pour des valises.

Votre réponse
Postez un commentaire