BFMTV
Russie

Ukraine: Volodymyr Zelensky se dit convaincu que "sans négociations, on n'arrêtera pas la guerre"

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 24 février 2022 à Kiev

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, le 24 février 2022 à Kiev - Handout © 2019 AFP

Le président ukrainien se déclare "prêt à des négociations" avec Vladimir Poutine pour trouver une issue au conflit, assurant que les tractations déjà menées avaient "beaucoup de valeur".

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a répété être "prêt à des négociations" avec Vladimir Poutine, affirmant que "sans négociations, on n'arrêtera pas la guerre" menée par la Russie en Ukraine, dans un entretien diffusé ce dimanche par CNN.

"Je suis prêt depuis les deux dernières années"

"Je suis prêt à des négociations avec (Vladimir Poutine). Je suis prêt depuis les deux dernières années et je pense que sans négociations, on n'arrêtera pas la guerre", a-t-il dit.

Il a défendu la tenue de plusieurs rounds de tractations entre Kiev et Moscou qui se sont déroulés depuis l'invasion russe de l'Ukraine lancée le 24 février, affirmant qu'ils avaient "beaucoup de valeur".

"S'il existe seulement 1% de chance d'arrêter cette guerre, nous devons la saisir", a-t-il appelé.

Utiliser "tous les formats, toutes les chances de négocier"

La Turquie, qui multiplie les efforts de médiation entre Moscou et Kiev, a assuré dimanche que la Russie et l'Ukraine avaient fait des progrès dans leurs négociations.

Face à une armée russe entrée en Ukraine pour "exterminer" la population, "nous devons utiliser tous les formats, toutes les chances d'avoir la possibilité de négocier, la possibilité de parler à (Vladimir) Poutine", a ajouté le président ukrainien.

"Mais si ces tentatives échouent, cela voudra dire que (le conflit en Ukraine) est une troisième guerre mondiale", a-t-il mis en garde.

La veille, Volodymyr Zelensky avait déjà plaidé pour des tractations, dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux. "Il est temps de nous réunir. Il est temps de discuter. Il est temps de restaurer l'intégrité territoriale et la justice pour l'Ukraine", avait-il dit.

J.D. avec AFP