BFMTV

Russie - Page 20

Vladimir Poutine reçoit Marine Le Pen à Moscou

Vladimir Poutine reçoit Marine Le Pen à Moscou

La présidente du Front national Marine Le Pen a rencontré pour la première fois ce vendredi en Russie Vladimir Poutine. La candidate FN à l'élection présidentielle a assuré que le président russe "avait exprimé publiquement le fait qu’il ne souhaitait pas du tout s'insérer dans la présidentielle française". "Il a également rappelé que je représentais un mouvement qui était de plus en plus entendu, notamment en France", a-t-elle poursuivi. Auparavant, la dirigeante du Front national a rencontré le président de la Douma, la chambre basse du Parlement russe. - On en parle avec: Vladimir Fédorovski, historien et écrivain russe. - Week-end Direct, du vendredi 24 mars 2017, présenté par François Gapihan, sur BFMTV.

Pourquoi cet opposant à Poutine est-il devenu vert?

Pourquoi cet opposant à Poutine est-il devenu vert?

Alexei Navalny, l’un des principaux opposants au président, Vladimir Poutine a été attaqué ce lundi à Barnaoul, une ville située à 3.000 km de Moscou. L’agression a eu lieu alors que ce candidat à l’élection présidentielle russe de 2018 ouvrait son QG de campagne. Un homme est venu vers lui et l’a soudain aspergé de ce colorant vert chimique. L’avocat accuse le Kremlin d’être à l’origine de cet acte. En 2014, des membres des Pussy Riot avaient subi le même sort.

Moscou, la guerre de l'information

Moscou, la guerre de l'information

L'ombre de Vladimir Poutine plane-t-elle sur la présidentielle française ? La même question avait déjà été posée pour les États-Unis, après la victoire de Donald Trump dans la course à la Maison Blanche. Mais une chose est sure: la Russie mène depuis quelques mois une vaste offensive en Occident, une guerre de l'information pour influencer les opinions. Pour ce faire, tous les moyens sont bons: propagande sur internet ou même cyberattaque. - Un document "Grand Angle BFMTV" du jeudi 16 mars 2017.

Russie, l'envers du décor

Russie, l'envers du décor

Ses défilés militaires, ses palais dorés et son hyper-président: c'est l'image glorieuse que la Russie souhaite donner d'elle-même à l'étranger. Sur place, la réalité est bien différente. Le pays est en crise, à l'image de son système de santé. La population y est de plus en plus pauvre, avec un salaire moyen qui chute de 6% par an. Les inégalités se creusent depuis quelques années. La chute du rouble et les sanctions occidentales ont aggravé la situation économique et sociale. - 7 jours BFM, du samedi 11 mars 2017, sur BFMTV.

Bientôt des courses automobiles sans pilote

Bientôt des courses automobiles sans pilote

Est-ce que vous seriez prêt à regarder des courses automobiles sans pilote ? La Roborace, un nouveau "sport", devrait voir le jour dans les mois qui viennent. Des bolides électriques autonomes qui peuvent monter à 320 km/h et qui sont bardés de technologies: laser et radar pour cartographier le circuit en temps réel, caméras optiques et processeurs surpuissants pour analyser les virages. On peut s'interroger sur l'intérêt d'organiser des courses en retirant les pilotes de l'équation. Mais en réalité, le facteur humain est toujours là. Plus dans le cockpit, qui est vide, mais dans les laboratoires. Un affrontement d'intelligence entre équipes d'ingénieurs pour concevoir la voiture la plus performante, l’intelligence artificielle la plus poussée. Ces courses seront aussi une vitrine technologique pour les millions de voitures autonomes qui circuleront sur les routes dans les années qui viennent. - Culture Geek, du mardi 7 mars 2017, présenté par Anthony Morel, sur BFMTV.

Barack Obama tient sa dernière conférence de presse

Barack Obama tient sa dernière conférence de presse

A deux jours de la fin de son mandat, Barack Obama tient ce mercredi à sa toute dernière conférence de presse. Jouissant d'une cote de popularité au plus haut, il a répondu aux questions des journalistes et a évoqué l'importance de la presse, les liens avec la Russie, ou encore l'affaire Chelsea Manning. Par ailleurs, le président sortant n'a pas écarté la possibilité de "s'exprimer" sur des sujets comme la discrimination, le droit de vote, la liberté de la presse ou l'immigration, après son départ. Il quittera la Maison Blanche le vendredi 20 janvier, pour céder sa place à Donald Trump. Le milliardaire, lui, entame son mandat avec un taux d'impopularité record historique. - Avec: Yannick Mireur, politologue, spécialiste des États-Unis. Et Christopher Mesnooh, avocat aux barreaux de Paris, de New York et Washington. - Un décryptage original de l'actualité du jour avec le Billet d'Emmanuel Lechypre. - News & Compagnie, du mercredi 18 janvier 2017, présenté par Nathalie Levy, sur BFMTV.

Donald Trump face à la presse

Donald Trump face à la presse

Donald Trump n'a pas tourné autour du pot. Les premiers mots de sa conférence de presse cet après-midi ont été destinés aux révélations sur le dossier que la Russie est supposé détenir à son sujet. Il a dénoncé des informations "infondées", qui ont d'ailleurs été démenties par Moscou. Le président élu a ensuite parlé de l'économie à sa manière. Taxe anti-délocalisation, mais aussi construction du mur à la frontière mexicaine, abrogation de l'Obamacare... le président le confirme, il tiendra ses promesses. - Un document "Grand Angle BFMTV" du mercredi 11 janvier 2017.

Donald Trump n'est pas sûr qu'il va bien s'entendre avec Vladimir Poutine

Donald Trump n'est pas sûr qu'il va bien s'entendre avec Vladimir Poutine

La première conférence de presse de Donald Trump de ce mercredi était très attendu. À quelques jours de sa prise de fonction, un rapport de 35 pages agite en effet les médias américains. Le document contiendrait des informations compromettantes sur lui, dont une sextape. Le président élu a dénoncé des "informations infondées". Il a par ailleurs déclaré qu'il ignorait s'il s'entendrait avec Vladimir Poutine mais espère que ce sera le cas. - Pour en parler: Christine Ockrent, journaliste, écrivain et auteure de "Clinton/Trump, l'Amérique en colère" (Éd. Robert Laffont). Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match et ancien correspondant aux États-Unis. Vincent Jauvert, grand reporter à L'Obs et auteur de "La face cachée du Quai d'Orsay" (Éd. Robert Laffont). Et Ulysse Gosset, éditorialiste international de BFMTV. - Édition spéciale, du mercredi 11 janvier 2017, présentée par Ruth Elkrief, sur BFMTV.

Donald Trump affirme qu'il sera "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé"

Donald Trump affirme qu'il sera "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé"

La première conférence de presse de Donald Trump de ce mercredi était très attendu. A quelques jours de sa prise de fonction, un rapport de 35 pages agite les médias américains. Le document contiendrait des informations compromettantes sur lui, dont une sextape. Le président élu a dénoncé des "informations infondées". Au cours de son allocution, il a également appelé le Congrès à démanteler "très rapidement" l'Obamacare et a affirmé qu'il sera "le plus grand créateur d'emplois que Dieu ait jamais créé". - Avec: Soufian Alsabbagh, spécialiste de politique intérieure américaine et auteur de "La Nouvelle Droite Américaine" (Ed. Demopolis). Thomas Snegaroff, historien spécialiste des USA, expert France Info et auteur de "Les Etats-Unis pour les Nuls" (Ed. First). Ulysse Gosset, éditorialiste international BFMTV. Et Philippe Migaul, directeur du Centre européen d'analyses stratégiques (CEAS) et spécialiste de la Russie. - Édition spéciale, du mercredi 11 janvier 2017, présentée par Ruth Elkrief, sur BFMTV.

Que faut-il retenir de la conférence de presse de Donald Trump ?

Que faut-il retenir de la conférence de presse de Donald Trump ?

Donald Trump vient de donner sa première conférence de presse depuis son élection. Un premier face-à-face très attendu avec la presse alors qu’un rapport de 35 pages agite les médias américains. Le document contiendrait des informations compromettantes sur lui, dont une sextape. Le président élu a dénoncé des "informations infondées". Au cours de son allocution, il a également réitéré sa volonté de construire le mur entre les États-Unis et le Mexique et appelé le Congrès à démanteler "très rapidement" l'Obamacare. - Avec: Soufian Alsabbagh, spécialiste de la politique intérieure américaine, auteur de "La nouvelle droite américaine" (Ed. Démopolis). Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère à BFMTV. Yannick Mireur, spécialiste des États-Unis. Et Philippe Karsenty, partisan de Donald Trump, adjoint au maire de Neuilly-sur-seine, éditeur du livre de Guy Millière "Après Obama, Trump". - Édition spéciale, du mercredi 11 janvier 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.

Documents compromettants: Trump dénonce des révélations "infondées"

Documents compromettants: Trump dénonce des révélations "infondées"

Donald Trump a donné ce mercredi sa première conférence de presse depuis son élection. Un premier face-à-face très attendu avec la presse alors qu’un rapport de 35 pages agite les médias américains. Le document contiendrait des informations compromettantes sur lui, dont une sextape. Le président élu a dénoncé des "informations infondées". Au cours de son allocution, il a également réitéré sa volonté de construire le mur entre les États-Unis et le Mexique et appelé le Congrès à démanteler "très rapidement" l'Obamacare. - Avec: Ulysse Gosset, éditorialiste politique étrangère à BFMTV. François Durpaire, historien spécialiste des États-Unis. Yannick Mireur, spécialiste des États-Unis. Et Philippe Karsenty, partisan de Donald Trump, adjoint au maire de Neuilly-sur-seine, éditeur du livre de Guy Millière "Après Obama, Trump" (La maison d'édition). - Édition spéciale, du mercredi 11 janvier 2017, présentée par Olivier Truchot, sur BFMTV.

États-Unis: Barack Obama sanctionne la Russie pour "ingérence électiorale"

États-Unis: Barack Obama sanctionne la Russie pour "ingérence électiorale"

Le ton monte entre Moscou et Washington. Barack Obama a annoncé ce jeudi une série de sanctions contre la Russie, après "l'ingérence russe dans l'élection" américaine. Le chef d'État a notamment décidé d'expulser 35 agents des renseignements russes. De son côté, Vladimir Poutine promet en retour des mesures de rétorsion "adéquates" contre les États-Unis, "se basant sur les principes de réciprocité". - Avec: Cédric Faiche, notre correspondant aux États-Unis. - Grand Angle, du jeudi 29 décembre 2016, présenté par Philippe Gaudin, sur BFMTV.

Syrie: L’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris Alep (2/2)

Syrie: L’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris Alep (2/2)

C’est la fin de la longue résistance des différents groupes rebelles à Alep. L’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris le contrôle de la deuxième ville syrienne. Alep était le principal front de la guerre en Syrie depuis qu'une offensive surprise conduite par les rebelles avait chassé le camp loyaliste de plus de la moitié de la ville dont le centre historique. Une trentaine d'observateurs de l'ONU sont dans la région pour superviser la phase finale des opérations d'évacuation des rebelles et des civils. Lancée le 15 décembre en vertu d'un accord entre l'Iran, la Russie et la Turquie, alliée de la rébellion, l'opération d'évacuation a permis de faire sortir d'Alep plus de 30.000 personnes. - Pour en parler: Geneviève Garrigos, présidente d’Amnesty International. Et Georges Malbrunot, grand reporter au Figaro. - Grand Angle, du jeudi 22 décembre 2016, présenté par Thomas Misrachi, sur BFMTV.

Syrie: l’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris Alep (1/2)

Syrie: l’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris Alep (1/2)

C’est la fin de la longue résistance des différents groupes rebelles à Alep. L’armée de Bachar al-Assad annonce avoir repris le contrôle de la deuxième ville syrienne. Alep était le principal front de la guerre en Syrie depuis qu'une offensive surprise conduite par les rebelles avait chassé le camp loyaliste de plus de la moitié de la ville dont le centre historique. Une trentaine d'observateurs de l'ONU sont dans la région pour superviser la phase finale des opérations d'évacuation des rebelles et des civils. Lancée le 15 décembre en vertu d'un accord entre l'Iran, la Russie et la Turquie, alliée de la rébellion, l'opération d'évacuation a permis de faire sortir d'Alep plus de 30.000 personnes. - Pour en parler: Dr Gilbert Potier, directeur France de Médecin du Monde et ancien directeur des opérations Internationales de Médecin du Monde. - Grand Angle, du jeudi 22 décembre 2016, présenté par Thomas Misrachi, sur BFMTV.

Turquie: L'ambassadeur russe est mort dans une attaque armée à Ankara

Turquie: L'ambassadeur russe est mort dans une attaque armée à Ankara

L'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov, a été tué ce lundi dans une attaque armée à Ankara. L'auteur présumé des coups de feu, un policier turc, a affirmé agir pour venger le drame de la ville d'Alep, en passe de tomber aux mains du régime syrien soutenu par Moscou. Il a été neutralisé. Cette attaque intervient alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies a voté à l'unanimité, l'envoie d'observateurs dans la deuxième ville syrienne. L'adoption de cette résolution, proposée par la France, marque le premier signe d'unité depuis des mois entre les grandes puissances mondiales face à un conflit qui a déjà fait plus de 310 000 morts depuis mars 2011. À noter que la Russie, l'Iran et la Turquie doivent tenir des discussions sur la Syrie à Moscou mardi. - On en parle avec: Jean-Didier Revoin, notre correspondant à Moscou. Et notre éditorialiste politique étrangère Ulysse Gosset. - 19h Ruth Elkrief, du lundi 19 décembre 2016, présenté par Thomas Misrachi sur BFMTV.

Turquie: l'ambassadeur russe tué par balle à Ankara

Turquie: l'ambassadeur russe tué par balle à Ankara

L'ambassadeur russe en Turquie a été victime de tirs à Ankara. Il a succombé à ses blessures. L'assaillant a été neutralisé et aurait parlé "d'Alep" et de "vengeance". Cette attaque intervient alors que le Conseil de sécurité des Nations Unies a voté à l'unanimité, l'envoie d'observateurs dans la deuxième ville syrienne. L'adoption de cette résolution, proposée par la France, marque le premier signe d'unité depuis des mois entre les grandes puissances mondiales avec un conflit qui a déjà fait plus de 310.000 morts depuis mars 2011. Kremlin avait menacé d'opposer son veto. À noter aussi que la Russie, l'Iran et la Turquie doivent tenir des discussions sur la Syrie à Moscou mardi. - On en parle avec: Frédéric Encel, professeur de relations internationales à Paris Business School et à Sciences Po, auteur de "Géopolitique de la nation France" (Éd. Puf). Ainsi que notre éditorialiste politique étrangère Ulysse Gosset. - BFM Story, du lundi 19 décembre 2016, présenté par Olivier Truchot, sur BFMTV.