BFMTV

Pakistan: un groupe sunnite extrémiste revendique les attentats contre des étudiantes

BFMTV

Un groupe responsable de plusieurs attaques contre la minorité musulmane chiite au Pakistan a revendiqué dimanche le double-attentat contre un bus transportant des jeunes femmes étudiantes et un hôpital dans le sud-ouest du pays, qui ont fait au moins 25 morts.

Le groupe sunnite Lashkar-e-Jhangvi (LeJ), qui a fait allégeance à Al-Qaïda, a indiqué qu'une femme avait perpétré le premier attentat-suicide de samedi, contre un bus transportant de jeunes étudiantes, dont 14 sont mortes.

Une seconde bombe a explosé 90 minutes plus tard à l'hôpital où avaient été amenées les blessées. Onze personnes supplémentaires ont été tuées.

Abubakar Siddiq, un porte-parole du groupe sunnite, a appelé les journaux de Quetta dans la nuit de samedi à dimanche pour revendiquer les attentats.

"L'attaque suicide sur le bus a été perpétré par une de nos soeurs. Elle est montée à bord du bus des étudiantes et s'est faite exploser", a déclaré le porte-parole. "Nous avons mené un deuxième attentat suicide à l'hôpital et nos combattants ont tué plusieurs personnes. Nous avons fait ça car les forces de sécurité ont tué nos combattants et nos femmes à Kharotabad", a-t-il ajouté.

D. N. avec AFP