BFMTV

Deux Corées: les réactions internationales après la rencontre historique

Kim Jong-un et Moon Jae-in

Kim Jong-un et Moon Jae-in - AFP

Plusieurs pays ont réagi ce vendredi à la rencontre historique entre Kim Jong Un et Moon Jae-In, saluant une nouvelle avancée "très positive".

Après la rencontre historique ce vendredi matin entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et son homologue sud-coréen Moon Jae-In, plusieurs pays ont salué cette avancée significative pour la paix et vers la dénucléarisation de la Corée du Nord.

Des nouvelles "très positives" pour le Kremlin

Le Kremlin a salué vendredi comme des "nouvelles très positives" le sommet et les entretiens entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in.

"Ce sont des nouvelles très positives!", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Le président russe Vladimir Poutine "a souligné à plusieurs reprises qu'un règlement viable et stable de la situation dans la péninsule coréenne ne peut se baser que sur un dialogue direct. Et aujourd'hui nous voyons que dialogue direct a eu lieu", a-t-il souligné.

Le Premier ministre japonais salue ce "pas positif"

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a lui aussi salué ce vendredi le sommet entre le leader nord-coréen Kim Jong Un et le président sud-coréen Moon Jae-in, ajoutant espérer qu'il serait suivi par des "actions concrètes".

"Je veux saluer ce pas positif vers une résolution d'ensemble de plusieurs questions concernant la Corée du Nord", a déclaré Shinzo Abe à la presse, qualifiant les pourparlers de "discussions sincères sur la dénucléarisation de la Corée du Nord". "Nous espérons fortement que la Corée du Nord va engager des actions concrètes par cette rencontre et au travers d'un sommet entre les Etats-Unis et la Corée du Nord", a-t-il ajouté. "Nous allons continuer d'observer l'évolution de la Corée du Nord", a encore déclaré Shinzo Abe.

Le Japon, que deux missiles nord-coréens ont survolé, a longtemps maintenu une position dure concernant les négociations avec Pyongyang, appelant à ne pas "discuter pour discuter".

"Du courage et du leadership" estime l'ONU

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a lui aussi applaudi ce vendredi le "sommet réellement historique" entre les dirigeants des deux Corée, en les appelant à transformer leurs engagements en actions concrètes.

Antonio Guterres "salue le courage et le leadership qui ont mené à des engagements importants", affirme un communiqué des Nations unies. Il compte sur le président sud-coréen Moon Jae-in et le leader nord-coréen Kim Jong Un, qui se sont rencontrés à la frontière, pour "rapidement mettre en oeuvre tout ce sur quoi ils se sont mis d'accord".

"Il a hâte de voir ces avancées consolidées et améliorées lors du sommet entre les dirigeants des Etats-Unis et de la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qui doit se tenir dans un avenir proche", ajoute le communiqué.

M. F. avec AFP