BFMTV

Bahreïn: prison pour 31 personnes pour attaque contre la police

BFMTV

Un tribunal de Manama a condamné dimanche 31 personnes à 15 ans de prison pour avoir attaqué une patrouille de police, a annoncé une source judiciaire bahreïnie.

Parmi ces personnes, 14 sont en fuite et ont été condamnées par contumace, a précisé cette source.

Ces personnes étaient jugées pour "homicide volontaire, rassemblement sur la voie publique et détention de cocktails Molotov", selon la même source.

Des avocats ont indiqué que leurs clients avaient plaidé non coupables et que leurs aveux avaient été obtenus sous la contrainte.

Le ministère bahreïni de l'Intérieur avait annoncé en mars l'arrestation de membres de ce groupe, accusé d'avoir attaqué avec des cocktails Molotov une patrouille de police sur l'île de Sitra, au sud de Manama.

Un véhicule de police avait été incendié et quatre policiers sérieusement brûlés, selon le ministère.

De nombreuses personnes ont été condamnées à des peines de prison à Bahreïn pour leur implication dans les violences qui accompagnent la protestation contre le régime.

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par les chiites, majoritaires dans le royaume, contre la dynastie sunnite des Al-Khalifa.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation.