Entrée de l'aéroport international d'Erbil, au Kurdistan irakien
 

Après s'être expressément opposé au référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien organisé lundi dernier, le gouvernement central à Bagdad a décidé de sanctionner la province autonome en suspendant les liaisons aériennes à partir de vendredi.

Votre opinion

Postez un commentaire