BFMTV

USA: violences sur la côte ouest en marge de manifestations antiracistes

BFMTV

Des manifestations contre les violences policières ont dégénéré vendredi soir aux Etats-Unis. Des dizaines de personnes ont été interpellées à Seattle et Oakland notamment, en marge de manifestations antiracistes liées à la mort d'un jeune Noir à Baltimore.

A Oakland, près de San Francisco, le calme était revenu samedi matin après des violences survenues à la fin d'une manifestation organisée à l'occasion du 1er mai avec pour thème les brutalités policières, a indiqué la police.

Des individus parmi un groupe de 300 à 400 manifestants qui se dirigeaient vers le centre-ville ont "commis plusieurs actes de vandalisme", brisant des vitrines, inscrivant des graffitis, allumant des feux et refusant de se disperser, a précisé la police dans un communiqué. La police a dû appeler des renforts dans la soirée avant que le calme ne revienne. Oakland avait été le théâtre d'émeutes en 2010 après la mort d'un Noir tué par un policier blanc.

Ce rassemblement s'est tenu après des manifestations pacifiques tenues sous le cri de ralliement "Black Lives Matter" ("la vie des Noirs compte"), un slogan antiraciste largement repris récemment après la mort à Baltimore (est) de Freddie Gray, 25 ans, décédé des suite d'une blessure "grave" lors de son transport dans un fourgon de police.

la rédaction avec AFP