BFMTV

Trump ne pourra pas déjouer les menaces sécuritaires selon une conseillère d’Obama

Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama, le 1er avril 2016.

Susan Rice, la conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama, le 1er avril 2016. - MANDEL NGAN / AFP

Les propositions du candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump sur l'immigration et un gouvernement trop "blanc, mâle et (issu de l'université de) Yale" empêcheront l'Amérique de déjouer les menaces sécuritaires, affirme ce mercredi Susan Rice.

Selon des extraits d'un discours que Susan Rice doit prononcer devant l'université de Floride, la conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama s'en prend aux "voix qui dénigrent notre diversité, qui se demandent si l'Amérique doit accueillir des gens de toutes les races, religions et croyances", dans une référence à peine voilée à Donald Trump, dont elle estime qu’il ne peut pas déjouer les menaces sécuritaires des Etats-Unis en pensant ainsi.

"Laissons-les avec leur peur"

Dans un texte très politique, Susan Rice, qui est noire, estime que les diplomates, les soldats et les espions de l'Amérique doivent refléter la complexité raciale et ethnique du pays. "Si on ne puise pas dans tous ces passés, origines ethniques, langues, et savoir-faire économiques et sociaux, nous gouvernons un monde complexe avec une main attachée derrière le dos", déclare la conseillère d'Obama. "Ces voix peuvent être fortes. Elles peuvent intimider. Elles peuvent nous faire croire que nous ne sommes pas à notre place.

Mais vous savez quoi? Laissons-les avec leur peur, c'est leur problème, pas le nôtre", lance encore Susan Rice. "Notre force de sécurité nationale est trop souvent ‘blanche, mâle, et vient de Yale’ comme le disait l'ancien sénateur de Floride Bob Graham", note-t-elle encore.

A.M avec AFP