BFMTV

Fusillade de Las Vegas: l'édito percutant du New York Times

L'édito du New York Times du 3 octobre 2017.

L'édito du New York Times du 3 octobre 2017. - Capture d'écran ; montage BFMTV.com

Pour son édition du 3 octobre, au surlendemain de la fusillade meurtrière qui a fait au moins 59 morts et plus de 500 blessés, à Las Vegas, le quotidien américain a misé sur un édito sobre, mais éloquent, sur la violence par armes à feu aux Etats-Unis.

Pas de mots, mais beaucoup de chiffres. Au lendemain de la fusillade qui a fait au moins 59 morts et plus de 500 blessés à Las Vegas, le New York Times a fait le choix d'un édito percutant.

Trois chiffres 

En lieu et place de son traditionnel texte d'éditorial, le prestigieux quotidien américain prend position sur les armes en publiant trois chiffres qui illustrent la situation aux Etats-Unis depuis la fusillade dans une discothèque d'Orlando, qui avait fait 49 morts, et était alors devenue la plus meurtrière de l'histoire moderne du pays.

"477 Jours. 521 fusillades de masse. 0 action du Congrès", lance le titre de cet édito, dont ce sont les seuls mots. Le reste de l'éditorial consiste en un décompte à la façon d'un agenda des fusillades perpétrées chaque mois aux Etats-Unis depuis le 12 juin 2016, jour de l'attaque contre le club Pulse, à Orlando. Le constat est alarmant: en l'espace de quinze mois, pas une semaine ne s'est écoulée aux Etats-Unis sans qu'éclate une fusillade.

La tuerie en Floride avait traumatisé les Etats-Unis, laissant croire que le Congrès, en majorité républicain, prendrait enfin une mesure pour le contrôle des armes. Or, rien n'a été fait. Depuis, le triste record du nombre de morts dans une fusillade a été battu par la fusillade du 1er octobre 2017.

Adrienne Sigel