BFMTV

Un bikini effet seins nus contre la censure des réseaux sociaux

Michelle pose fièrement dans son bikini, qui donne l'illusion d'une poitrine dénudée.

Michelle pose fièrement dans son bikini, qui donne l'illusion d'une poitrine dénudée. - -

Une Italo-américaine a créé une ligne de maillots de bain donnant l’illusion que la femme qui le porte est seins nus. Une manière de détourner la politique de Facebook et Instagram envers les photos de poitrines dénudées.

Une nouvelle révolution arrive sur les plages: les bikinis motif "seins nus". "The TaTaTop" a lancé ce modèle pour s'amuser des interdits du "topless" sur certaines plages, et tourner en dérision la politique de modération de certains réseaux sociaux, qui ne tolèrent que les scènes d'allaitement.

La marque s’est donc créée un compte Instagram et Facebook, où on peut voir des photos de ce nouveau maillot, qui fait presque illusion et démontre qu’il est aisé de défier les règles. Le "TaTaTop" est même devenu le symbole de la campagne #freethenipple, qui dénonce la "pudeur" des réseaux sociaux.

La créatrice raconte la genèse du projet

Contactée par BFMTV.com, Michelle, la créatrice d'origine italienne, confie comment lui est venue ce projet. "Un jour, ma fiancée me racontait que deux amies, de nationalité hollandaise, s'étaient faites réprimander par un maître-nageur alors qu'elles voulaient se baigner "topless" dans un lac du Michigan, ce qui est interdit aux Etats-Unis. Je me suis dit: "Pourquoi les hommes auraient le droit et pas nous?" Après tout, un téton reste un téton!" L'idée du bikini effet seins nus venait de naître.

Le projet n'a pas été évident. Michelle a dû jongler entre ce challenge et sa profession d'origine, photographe de mariage. "Je ne savais pas vraiment par où commencer", reconnaît-elle. Le 26 mai dernier, après deux ans d'élaboration, le "TaTaTop" sort enfin. Très rapidement, le phénomène prend et les photos de filles portant le fameux bikini se multiplient sur les réseaux sociaux. "Cela m'enthousiasme tellement! Je veux bousculer les lignes", explique Michelle.

Facebook et Instagram n'ont visiblement pas apprécié

Instagram a censuré à plusieurs reprises ce cliché.
Instagram a censuré à plusieurs reprises ce cliché. © -

Du côté d'Instagram et de Facebook, les réactions n'ont pas été si positives. Le site de partage de photos a été le premier à supprimer une photo de Michelle, où on la voit surprendre un homme en dévoilant son "faux sein" (voir ci-contre). "Je me suis sentie assez mal après cette censure", observe la créatrice. "J'ai eu l'impression d'avoir fait quelque chose de répréhensible. J'ai fini par reprendre mes esprits: ce n'est pas moi qui devais avoir honte, cela ne reste qu'un dessin humoristique de téton sur un bikini!"

Sur Facebook, ce n'est pas une photo, mais un lien vers un article du Huffington Post évoquant ces maillots de bain qui a été censuré. "Comment ces gens peuvent-ils décider à notre place ce qui est approprié ou non?", s'indigne la jeune femme.

Elle se félicite néanmoins d'avoir ouvert une brèche dans le débat sur "la pudeur et l'égalité homme-femme". L'une des plus belles réactions reste pour elle celle de cette cliente qui a commandé le bikini, alors qu'elle avait subi une double-mastectomie après un cancer du sein. "It's just amazing!" [C'est fantastique, ndlr].

Alexandra Gonzalez avec Camélia Brahimi