BFMTV

Pour ses vacances, Obama s'est offert un golf avec Clinton

Barack Obama passe comme à l'accoutumé ses vacances en famille sur l'île de Martha's Vineyard, dans le nord-est des États-Unis, où il partage son temps entre parties de golf et lectures.

Barack Obama s'accorde 17 jours de vacances. Et à l'instar de François Hollande, il fuit les caméras. La Maison Blanche a néanmoins accordé à la presse la possibilité de filmer quelques minutes de sa partie de golf samedi. Il avait pour partenaire l'ancien Président Bill Clinton, ainsi que l'un de ses anciens conseillers, l'activiste Verdon Jordan.

Barack Obama avait également joué au golf vendredi avec Stephen Curry, meilleur joueur NBA de la saison passée. Le Président américain est un fan de golf et joue avec un handicap respectable de 16 ou 17.

La biographie de George Washington dans ses bagages

Barack Obama auquel on reproche parfois son côté cérébral ou de trop jouer au golf, a emporté en vacances six livres, dont la biographie de rigueur mais aussi un ouvrage sur le racisme ou des romans.

Une biographie de George Washington est une lecture quasi obligatoire pour le locataire de la Maison Blanche. Barack Obama a choisi celle de Ron Chernow, qui a été acclamée par la critique lors de sa publication en 2010.

Il a aussi emporté la lettre de Ta-Nehisi Coates à son fils, Between The World and Me, sur les relations raciales en Amérique. Un ouvrage né du regain de tensions raciales depuis un an, qui démontrent que l'on est encore loin de l'Amérique post-raciale louée parfois lorsque Barack Obama est devenu le premier président noir des Etats-Unis en 2008.

Tout autant d'actualité, un ouvrage scientifique qui affirme que nous sommes entrés dans une nouvelle ère d'extinction massive des espèces, "La 6e extinction" d'Elizabeth Kolbert. Une lecture qui pourra alimenter la réflexion du président qui a fait de la lutte contre le changement climatique l'un des principaux thèmes de la fin de son second mandat.

Le président a aussi eu envie de fiction, dont un roman de James Salter intitulé Et rien d'autre, Toute la lumière que nous en pouvons voir de Anthony Doerr et Longues distances de Jhumpa Lahiri.

Ses playlists

Depuis ses vacances avec sa famille sur l'île huppée de Martha's Vineyard, il a publié vendredi la liste des chansons qu'il écoute en vacances sur le site de streaming Spotify, dévoilant des goûts éclectiques mais centrés sur des artistes américains, dont plusieurs le soutiennent sur la scène politique.

Dans "La playlist du président. Vol 1 Une journée d'été", on trouve un titre de la légende du reggae Bob Marley, "So Much Trouble in the World", dont les paroles sont de nature à inspirer Barack Obama pour la fin de son mandat.

Dans le "Volume 2 Une nuit d'été", Barack Obama écoute "Superpower" de Beyoncé, qui avec son mari Jay Z a fait campagne pour sa réélection en 2012.

dossier :

Barack Obama

K. L. avec AFP