BFMTV

Obama, le budget et les pouvoirs des Jedi

Fontaine à l'effigie de Maître Yoda, devant les locaux de Lucas Film, à San Francisco

Fontaine à l'effigie de Maître Yoda, devant les locaux de Lucas Film, à San Francisco - -

Barack Obama a fait date vendredi à Washington en devenant sans doute le premier président des Etats-Unis à évoquer les pouvoirs des chevaliers Jedi de "Star Wars" pour décrire sa propre impuissance à persuader les républicains de céder sur le budget.

On savait que Barack Obama incarnait la coolitude absolue. Voilà qui se confirme une nouvelle fois. Le président américain a fait date vendredi à Washington en devenant sans doute le premier président des Etats-Unis à évoquer les pouvoirs des chevaliers Jedi de Star Wars pour décrire sa propre impuissance à persuader les républicains de céder sur le budget.

"Je sais que la sagesse populaire à Washington dit que (...) je devrais essayer d'appliquer la méthode mentale des Jedi sur ces gens pour les convaincre", a-t-il plaisanté, en allusion aux héros de l'univers de George Lucas.

"Fusion mentale"

Cette référence inattendue au monde fantastique du cinéaste est intervenue alors que Barack Obama venait de rencontrer ses adversaires dans le Bureau ovale, le jour même où s'enclenchait une cure de rigueur automatique dont il a fait peser la responsabilité sur les conservateurs.

Dans le monde de La Guerre des Etoiles, les chevaliers Jedi sont doués de pouvoirs mentaux, mais certains observateurs avertis notaient vendredi que Barack Obama, avec cette référence qui a fait immédiatement sensation sur les réseaux sociaux, avait peut-être confondu ces pouvoirs avec ceux de "fusion mentale" mentionnés dans un autre univers de science-fiction, celui de Star Trek.

Barack Obama, qui est le premier président américain à être né dans les années 1960 et n'avait que 16 ans lorsque le premier des six films de La Guerre des Etoiles est sorti, s'était déjà hasardé à une référence à la science-fiction fin 2011 lorsque dans une interview, il avait démenti être "insensible, comme (le héros de Star Trek) Monsieur Spock, ou très cérébral".

A LIRE AUSSI:

>> La Maison Blanche ne construira pas l'Etoile Noire

>> Michelle Obama, une first lady vraiment très cool

M.R. avec AFP