BFMTV

Ikea offre un kit pour sécuriser des commodes impliquées dans la mort d’enfants

Magasin Ikea en Californie. (illustration)

Magasin Ikea en Californie. (illustration) - JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Après la mort de deux enfants en bas âge, la marque de meubles suédois Ikea va mettre à disposition des acheteurs de certaines commodes un kit permettant de fixer ces dernières au mur, a annoncé Le Consumuer Product Safety (CPSC), une agence américaine de protection des consommateurs.

Les modèles concernés sont les MALM dotés de 3, 4 et 6 tiroirs fabriqués en 2002 et dont la taille varie entre 62 et 73 cm, précise l'agence. La marque enjoint les consommateurs à ne plus les utiliser avant qu’ils ne soient sécurisés. Dans ces deux accidents mortels survenus en 2014, ces meubles se sont renversés sur des enfants de 23 et 24 mois. Ikea a de son côté recensé 14 accidents impliquant des commodes MALM, dont 4 ayant occasionné des blessures. Et depuis 1989, trois autres décès auraient été causés par d’autres modèles de commodes.

Au total, 27 millions de meubles potentiellement dangereux (7 millions de commodes MALM et 20 millions d'autres modèles) disséminés à travers les Etats-Unis seraient concernés par cette alerte. Le CSPC rappelle en outre que dans ce pays un enfant meurt toutes les deux semaines et un autre est blessé toutes les 24 minutes par le basculement d’un meuble ou d’un téléviseur.

D. N.